Traversée du  canal de Panama

Après avoir embarqué le pilote, nous embouquons le chenal d’accès aux écluses

 

Les lamaneurs panaméens investissent les ponts avant et arrière et préparent le franchissement des écluses soit trois niveaux de 9 mètres  avec l'assistance des "mules", locomotives électriques

 

A chaque franchissement , il y a une ou deux locomotives de chaque bord ; le rôle des lamaneurs est pour le lanceur de positionner la touline au milieu du canot manœuvré par un rameur pour que le canotier y attache  un plus gros cordage amarré au filin de la locomotive puis embarqué à l'aide du treuil manœuvré par le bosun ou le timonier. Je vois les lamaneurs capeler aux bites d'amarrage et larguer les amarres à la sortie de l'écluse.

 

A la passerelle (bridge) le jeune timonier philippin reste vigilant et concentré car la distance entre les murailles du sas est restreinte surtout quand nous chenalons  dans l'écluse de la Culebra, passage le plus étroit.

 

 Le passage des écluses est impressionnant surtout la nuit; Il y a une atmosphère particulière.

arrivée du hansa Bremen à l'écluse de gatun

N'étant pas distraite par le paysage c'est l'activité des hommes qui prend le dessus, les échanges entre les équipes, le va et vient des mules qui tirent le cargo et les tintements si particuliers lors de leur passage;

 

les eaux qui se déversent ou qui s'écoulent et laissent apparaître ces énormes murailles le long desquelles glisse lentement le navire avant de franchir la prochaine écluse jusqu'au lac de Gatun.

 L'écluse de Pedro Miguel, un niveau de 8 mètres, les lamaneurs embarquent à nouveau pour capeler les deux locomotives de chaque bord

entrée du Hansa Bremen dans l'écluse de gatun
un train de mules
une mule
mule qui maintient l'arrière du navire
mule qui franchit une écluse
fin de traction de la mule
sortie de l'écluse de Gatun

Sur le lac, la nuit noire nous enveloppe complètement et j'en profite pour gagner ma cabine pour me reposer.

 

Il y a encore une autre écluse avant de redescendre vers le golfe de Panama et l'Ocean Pacifique, la célèbre écluse de Miraflores.

Nous franchissons les deux sas de l'écluse de Miraflorès, deux niveaux de 9 mètres.

Puis c'est le débarquement des lamaneurs et du pilote

 

Maintenant nous embouquons le chenal de sortie;  ce cheminement de nuit est sous la responsabilité du Commandant (Master). Je me rends compte de la difficulté de ce cheminement de nuit

Avant l'entrée dans le golfe, j'admire le fameux pont des Amériques puis le pont du centenaire, tout illuminé et c'est bientôt l'arrivée à l'aube dans une ambiance moite et cotonneuse à Panama que l'on devine à peine sur bâbord.

pont du Centenaire - Panama
écluses de Miraflores - Panama

<

>

Création de @SI 13 informatique - Olivier JEAN - 2017